La listériose, c’est quoi ? Comment l’éviter ?

La listériose est causée par la bactérie Listeria monocytogenes, qui a le pouvoir d’être présente partout, dans l’eau, le sol et qui se transmet donc facilement aux végétaux et aux animaux ainsi qu’aux sites de fabrication des aliments.
Sa température de croissance optimale se situe entre 20 et 37°C, la bactérie est capable de survivre à des températures assez basses et n’est donc pas gênée par la fameuse chaîne du froid qui a tendance à se rallonger de nos jours entre les nombreux camions frigorifiques, les rayons des supermarchés et notre réfrigérateur. Elle profite même de toutes ces étapes pour se disséminer un peu partout. En revanche, elle ne survit pas à des températures élevées ; nous avons donc une arme efficace pour l’éliminer : la cuisson.
Chez l’homme, la contamination est généralement indirecte. Elle se fait par l’ingestion d’aliments eux-mêmes contaminés. Certains aliments sont plus facilement contaminés que d’autres. La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes a établi une liste des aliments les plus fréquemment concernés. Il s’agit de charcuteries cuites, des produits de saurisserie, de graines germées réfrigérées, du surimi, du tarama, des poissons fumés et de certains produits laitiers.
Prudence donc lors de la consommation de ces différents types de produits, particulièrement pour les personnes à risque.

Quels sont les dangers chez les personnes à risque ?

Chez l’adulte, la listériose peut se traduire par une septicémie ou une infection du système nerveux central.
Chez la femme enceinte en bonne santé, l’infection se traduira généralement par un simple épisode fiévreux parfois accompagné d’un rhume et de quelques courbatures, ce qui peut d’abord faire penser à une grippe.
En conséquence, au moindre pic de fièvre subit et inexpliqué, il est important qu’une femme enceinte se fasse dépister à l’aide d’une simple prise de sang. Si l’infection est décelée tôt, elle sera traitée rapidement par des antibiotiques et sera sans conséquence pour le fœtus.
En revanche, prise trop tard, la listériose peut provoquer un avortement, un accouchement prématuré ou causer des problèmes au bébé dès sa naissance ou dans les semaines qui la suivent (problèmes respiratoires). Le bébé peut être contaminé par le placenta ou au moment de sa naissance lors du passage par les voies génitales.

Quelles précautions prendre ?

Les précautions sont des mesures d’hygiène avant tout.
Il est important de ne pas briser la chaîne du froid. L’idéal est de ranger les aliments dans un sac isotherme dès qu’ils sortent du rayon, jusqu’à ce que vous les rangiez dans votre réfrigérateur.
D’autre part, il ne faut jamais introduire d’aliments encore chauds dans le réfrigérateur et éviter la surcharge qui empêche l’air de circuler et favorise les contaminations.
Un nettoyage régulier du réfrigérateur à l’eau de javel est nécessaire au moins une fois par mois.
N’oubliez pas de vérifier la température de votre réfrigérateur. Elle doit être d’environ 4°C.
Préférez les aliments préemballés à ceux qui sont vendus à la coupe et une fois ouverts, consommez-les rapidement.